;

Heureux qui communique

Claire Beaudoin - 16/09/2014 -
Heureux qui communique

Oui, la communication est un des plus beaux outils qui existe pour entretenir de bonnes relations avec soi-même et les autres. Ce livre porte beaucoup sur la relation parents/enfants, cette relation qui depuis des siècles est dirigée par les parents, qui font de leur mieux et à qui bien souvent on n’a pas appris à communiquer. Bien souvent quand nous écoutons une personne, nous avons tendance à ne pas l’écouter vraiment et calquer son histoire sur la nôtre, sans vraiment entendre ce qu’elle a à dire, sans vraiment comprendre ce qu’elle dit. Sans vraiment honorer la communication. Je trouve le livre bien fait, avec des illustrations, qui nous invitent, nous lecteurs à réfléchir.

 A travers ce livre, comme l’écrit Jacques Salomé, il faut bien faire la distinction entre l’objet et le sujet et de ce fait donner la priorité au sujet, l’individu.

Beaucoup de parents, en voulant bien faire, en tentant de rassurer « leurs » petits, les dirigent sans le vouloir. On tente de faire d’eux des « petits parfait NOUS », sans vraiment tenir compte de l’individu qu’est l’enfant, avec ses différences, sa façon d’être, son caractère, ses envies, ses besoins, ses gouts, sans vraiment entendre ses demandes. Il est bien de vouloir rassurer et essayer de faire grandir nos enfants, mais communiquer avec eux est bien plus important. Si ils communiquent, ils grandissent, sans pour autant tout accepter, mais en disant les choses, avec explication, et en tenant compte de lui.

 Jacques Salomé, nous montre qu’il est possible de communiquer, qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre à communiquer, à l’aide d’outils et de réflexes de communication.

Je finirai juste par dire, que la communication devrait être au programme des écoles, car je reste persuadé que ça éviterait beaucoup de conflits familiaux, amicaux, de couple…et de camper sur nos positions, avec une imagination négative qui nous grignote petit à petit. Alors communiquons et libérons nous.